A travers notre regard

Lourdes , un dialogue de femmes ?

Comité de la Jupe

En partant à Lourdes, j’avais peur d’une sorte de simplification du phénomène qui conduise, ni plus ni moins, à l’infantilisation des fidèles, devenus ainsi des adeptes. Au point que les événements deviennent une « jolie histoire » dont le seul objectif serait une adhésion basée sur l émotion, et non l’intelligence.

Lourdes, lieu de rencontre de 2 femmes : Marie et Bernadette.1

Etre une fillette au Yémen

Comité de la Jupe

Le problème des mariages forcés de fillettes pré-pubères au Yémen a récemment attiré mon attention.

Voici peu de temps, deux fillettes, d’un courage exemplaire et d’une ténacité sans faille, ont ému tout à la fois le monde Arabe et le monde Occidental, en demandant elles-mêmes le divorce.

Nujood A.., mariée à dix ans à un homme de trente, violée et maltraitée ; Arwa H.., mariée à 8 ans à un homme de trente cinq, ont obtenu gain de cause auprès des juges, soutenues par une avocate spécialisée dans la défense des droits humains.

Bluff sur le genre !

Comité de la Jupe

La récente agitation autour des manuels scolaires de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) des lycées, ferait rire si elle ne levait pas le voile sur la volonté de censure d’une partie de l’Église –institution-. « La censure limite la somme de nos savoirs », a dit un philosophe. Or, il s’agit là d’une velléité de limitation des savoirs, non à l’intérieur du monde catholique lui-même, mais dans l’espace public, celui de la diffusion de l’enseignement par l’Éducation Nationale.

PETITES PHRASES ASSASSINES.

Comité de la Jupe
Suivie d’un rassemblement, une pétition a réuni en quelques jours 13 000 signatures de femmes et d’hommes à l’initiative d’« Osez le Féminisme ». Elle fustige le déferlement, depuis la semaine dernière, de « petites phrases » sexistes concernant l’affaire DSK, et publiées avec complaisance par les médias. Ces interventions, impulsées par une solidarité masculine fort archaïque, oubliaient que si l’accusé bénéficie de la présomption d’innocence, la plaignante bénéficie aussi d’une présomption de bonne foi.

Le masculin est-il en crise ?

Comité de la Jupe
Y a-t-il malaise du masculin dans l’Église catholique ? C’est la question d’un jeune chercheur, Antony Favier, agrégé d’histoire, qui s’intéresse à la structuration des rapports hommes-femmes dans l’Église catholique. Et, contrairement aux diagnostics les plus fréquents sur le malaise des femmes dans l’Église, l’auteur pose donc en ouverture que le masculin (non les hommes, mais bien le masculin) serait en crise. Ses réflexions sont consignées dans un récent numéro de la revue dominicaine Lumière et Vie (n° 288, octobre-décembre 2010).

Blues/Requiem pour les petites servantes d'autel.

Comité de la Jupe

Déjà, sous le pontificat de Jean-Paul II, les petites filles servantes d'autel suscitaient la méfiance du Vatican. On arguait dans ses couloirs feutrés  qu'à leur donner un doigt, l'Église pourrait y perdre le bras ; laisser la féminine engeance frôler de trop près les autels, n'était-ce pas  courir le risque de fourrer dans la tête de ces femmes en herbe, la pernicieuse envie de  réclamer un jour la prêtrise?

Illustration :

Colloque international « Les féministes de la 2e vague, actrices du changement social »

Comité de la Jupe

Voilà un colloque qui s’annonce passionnant.

Il intègre en particulier deux notions rarement abordées :être féministe et syndicaliste; être féministe et catholique. Car il est primordial de toujours réaffirmer l'indépendance des femmes par rapport aux pouvoirs constitués, et ce qu'elles peuvent apporter à la société, tant temporelle que spirituelle.

Un nouvel adhérent au Comité de la jupe... Et quel adhérent ! Benoit XVI en personne !!!

Comité de la Jupe

Benoît XVI lui même nous écrit en commençant par nous parler de l'expérience du Feu de Dieu...:

"En parlant de feu, Jésus fait d'abord allusion à sa passion de l'amour et donc à un feu ; elle est le nouveau buisson ardent qui brûle sans se consumer, un feu qui doit se répandre.

Pages