sexe biologique et non-biologique

Du dernier rang

Anne SOUPA
12/10/2016

Lucetta Scaraffia vient de publier un livre qui fait appel à son expérience, celle du « dernier rang » où sont indument placées les femmes dans l’Église. Son réquisitoire ardent est celui d’une historienne qui rappelle que le christianisme est profondément égalitaire dans sa conception des hommes et des femmes. De quoi applaudir des deux mains ! Avec humour et finesse, elle partage ses nombreuses expériences de l’indifférence ecclésiale actuelle envers les femmes et entraîne son lecteur vers les éclairages inédits que sa grande culture permet.

Le grand méchant genre

Comité de la Jupe

Voici deux fois que j’entends parler à la messe, dans une homélie, puis une prière universelle, d’une certaine « théorie du genre » promue ces derniers temps dans notre pays. Je ne vais pas vous cacher que les deux fois, j’ai sursauté, sans doute fort peu discrètement, et beaucoup râlé in petto. L’expression avait également été utilisée, ai-je appris, dans certaines réponses au questionnaire qui a précédé le synode sur la famille ; ce jour-là aussi, j’avais râlé.