service de l’autel

Les servantes d'autel

Soeur Michèle Jeunet
29 février 2016

Servantes de l'Assemblée : une violence faite aux femmes

Bis repetita placent ! Le Comité de la Jupe a déjà dénoncé cette discrimination négative qui éloigne les filles de l'autel¹. Mais Michèle  Jeunet pointe ici une pratique plus sournoise : en faire des « servantes de l'Assemblée ».

 

Depuis quelques temps, dans certaines paroisses de France, se répand une pratique qui n’est pas tolérable et qui ne se justifie en aucune manière.

Filles et garçons à l’autel

mariana

Parmi les arguments utilisés pour justifier l’exclusion des filles du service de l’autel, qui tous, je l’avoue, me semblent abscons, il en est un qui m’a toujours fait penser au Moyen Âge (ceci dit sans aucun mépris pour le Moyen Âge, même si moi qui le fréquente beaucoup, vous me voyez bien aise de ne pas y vivre) :

Il paraîtrait que laisser des filles servir à l’autel aux côtés des garçons, à l’âge de l’adolescence, risquerait de troubler ces derniers. Si, si. Les hormones, que voulez-vous, et la nature masculine. (Vous ne l’avez jamais lu ou entendu ? 

Regard d’expatrié

Stéphane Ruault
3 avril 2015

Si ce n’était l’architecture maussade de l’édifice de briques rappelant les banlieues rouges de Madeleine Delbrêl plutôt que les arrondissements bourgeois de l’Ouest parisien, nous aurions pu nous croire encore à Paris, en cette fin de matinée dominicale. Mais non, nous sommes bien à Washington DC, sur le parvis de l’église de la Sainte Trinité dans le très huppé quartier de Georgetown.