L'Eglise et ses laïcs

Diocèse de Paris : où sont les femmes ?

Claudine BENARD
22/01/2017

Dans la dernière campagne du diocèse de Paris pour le denier du culte, les femmes sont invisibles. Si elles forment la plus grande partie des catholiques pratiquants dans les paroisses, elles sont quasiment invisibles sur les affiches, des photos composées et travaillées. Le cléricalisme s’affirme massivement, et seuls des hommes sont les interlocuteurs des prêtres. Sur l’une des affiches, on voit bien des femmes à l’arrière-plan, mais dans de nombreuses paroisses, l’affiche est plus petite sur les panneaux, recadrée et tronquée sur la gauche.

Quand les baptisés s’en mêlent… Les conclusions du sondage de mai 2015.

Anne-Joelle Philippart
7 février 2016

En mai 2015, le Comité de la Jupe a lancé un sondage pour évaluer la perception des répondants sur une série de questions concernant la gouvernance de l’Église catholique, la place qu’elle laisse réellement aux laïcs et le rôle qu’elle attribue aux femmes. Pour rappel, les perceptions sont importantes. Elles guident les choix individuels et influencent les orientations sociétales futures. Entre émotion et rationalité, les perceptions sont très difficiles à faire évoluer.

Normes, piège ou nécessité ?

Comité de la Jupe

Dans une société,il y a la loi : il faut un permis pour conduire une voiture. Mais nous respectons quantité d’autres normes, sans même nous en rendre compte. Qui les édicte ? Sur quels fondements ? Les sciences humaines, dans la mise à distance critique qu’elles opèrent, sont un apport intéressant pour comprendre comment les normes, présentées comme des évidences, sont en fait des constructions orientées.

Le clivage des genres au sein des laïcs : la question des lectures

Comité de la Jupe
Les Pères du Concile Vatican II ont souhaité donner aux laïcs une part plus active lors de la célébration de la messe. La liturgie a ainsi été réformée avec le missel de Paul VI et la théologie du laïcat a été développée. Dans les années postconciliaires, il y avait le clergé, masculin – évêques et prêtres – et les fidèles laïcs dans une relative indifférenciation. La fonction de lecteur était assurée par des hommes et des femmes, des jeunes et des enfants, les prêtres essayaient souvent d’équilibrer la répartition en fonction de la composition de l’assemblée et des circonstances.

Silencieuse car illégale : l’exclusion des femmes de la distribution de la communion et des lectures

Comité de la Jupe
De plus en plus de paroisses catholiques excluent non seulement les filles des groupes d’enfants de chœur, mais encore les femmes de la lecture de la Bible et de la distribution de l’Eucharistie. term paper Concernant les enfants de chœur1, on nous dit que c’est pour donner envie aux garçons de devenir prêtre. Avons-nous donc perdu toute confiance dans les bienfaits de ce ministère pour que son renouvellement dépende de la formation de garçons dès le plus jeune âge ? Et la survie du ministère du prêtre passe-t-elle donc par la relégation des femmes au second rang parmi les laïcs ?

Réflexions

Comité de la Jupe

Olivier Legendre, auteur connu d'un des best-seller actuel sur l'Église (Confession d'un Cardinal, éditions Lattès, 2006) nous livre sa réflexion. Elle s'appuie sur les nombreux contacts et réactions qu'il a pu avoir grâce à son livre. Ces contacts confirment l'actuelle mobilisation d'un bon nombre de chrétiens et la volonté que l'avenir de l'Église se construise avec l'aide et la participation effective de tous...

Lettre aux Evêques de France

Comité de la Jupe

conferences-des-eveques

Anne Soupa et Christine Pedotti viennent d’adresser, le 29 octobre 2009, une lettre aux évêques de France, afin de préciser les raisons, les intentions, les fondements et les missions de la Conférence des Baptisé-e-s de France qu’elles souhaitent voir naître. Les évêques de France sont réunis en Assemblée plénière à Lourdes à partir du lundi 3 novembre.

Le Comité de la Jupe crée la Conférence des Baptisé-e-s de France!

Comité de la Jupe

été 2009 340

Voici le discours tenu dimanche 11 octobre 2009 par Anne Soupa,
à l'issue de la Marche des Cathos Citoyens.

"Aujourd'hui, en ce lieu, maintenant, je rends grâce à cause de vous qui êtes venus, poussés par votre conscience, vous qui avez marché jusqu'ici, où nous sommes ensemble.

Pages