gays

En refusant de pratiquer la langue de buis le pape François prend le risque de ces polémiques par quoi la société se défausse de tout débat avec l’Église.  

René Poujol
07/10/2016

Les papes devraient se méfier des « petites phrases » livrées, comme ça, aux journalistes, dans les avions qui les ramènent de voyages à l’étranger. Surtout à l’ère de twitter et des réseaux sociaux. On se souvient du tollé mondial provoqué, en mars 2009, par les propos de Benoît XVI de retour d’Afrique, expliquant à propos du Sida : « On ne peut le résoudre en distribuant des préservatifs.

Le grand méchant genre

Comité de la Jupe

Voici deux fois que j’entends parler à la messe, dans une homélie, puis une prière universelle, d’une certaine « théorie du genre » promue ces derniers temps dans notre pays. Je ne vais pas vous cacher que les deux fois, j’ai sursauté, sans doute fort peu discrètement, et beaucoup râlé in petto. L’expression avait également été utilisée, ai-je appris, dans certaines réponses au questionnaire qui a précédé le synode sur la famille ; ce jour-là aussi, j’avais râlé.