Femmes du monde

Femmes, Église, Monde, le supplément de L’Osservatore Romano

Sylvie DE CHALUS
12/10/2016

En mai 2012 est paru un supplément féminin à LOsservatore Romano, le journal du Vatican, intitulé Femmes, Église, Monde. C’est l’historienne Lucetta Scaraffia qui l’a lancé et qui en est la coordinatrice. Symboliquement, le premier numéro avait choisi la thématique de la Visitation, la rencontre de deux femmes, Élisabeth et Marie. Quatre ans plus tard, c’est un succès. Ce supplément mensuel s’étoffe, il est imprimé en couleur sous format magazine, deux nouvelles rubriques apparaissent, l’une dédiée à l’art, l’autre à la Bible.

Missionnaire en Équateur pendant 31 ans, Sœur Inès Wenner est pleine de reconnaissance. Voici une partie de son témoignage donné à l’occasion de son jubilé de 60 ans de vie de Sœur de la Divine Providence.

Agnès WENNER
5/10/2016

Missionnaire en Équateur pendant 31 ans, Sœur Inès Wenner est pleine de reconnaissance. Voici une partie de son témoignage donné à l’occasion de son jubilé de 60 ans de vie de Sœur de la Divine Providence.

Je vais partager avec vous des faits qui sont pour moi motifs d’action de grâces.

Une première : une femme à la tête de l’association des théologiens indiens !

Comité de la Jupe
31 juillet 2016

Petite fille dans mon village sans prétention du Kerala, au sud-ouest de l’Inde, jamais je n’aurais pensé qu’un jour je serais religieuse, et encore moins théologienne ! Et pourtant c’est ce que je suis aujourd’hui : religieuse de la Présentation de la Vierge Marie et théologienne féministe. Au tréfonds de moi-même, je sens que c’est ce que Dieu voulait pour moi et je suis heureuse d’être théologienne dans l’Église en Inde.

 

Portraits de Femmes

Comité de la Jupe

Les visiteurs réguliers du site auront probablement repéré l’encart à droite qui renvoie à l’actualité. Ils auront noté que Christine Pedotti a été l’invitée de l’émission Le Jour du Seigneur, sur France 2. Elle intervenait sur le plateau, avant le documentaire consacré aux femmes qui œuvrent auprès des sans-abri, premier reportage d’une série « Femmes engagées, femmes de foi ».

Femmes du Québec, toute une histoire ! (II)

Comité de la Jupe

Au Québec, entre 1918 et 1941, la difficile lutte des femmes pour leur droit de vote.

Entre 1918 et 1941, la lutte a fait rage au Québec pour que les femmes obtiennent le droit de vote.

Les suffragettes britanniques et américaines ayant donné le ton, faisant valoir les grands sacrifices et actes de courage présentés par les femmes de toutes nationalités pendant la Grande Guerre, le Canada a donné aux femmes en 1918 le droit théorique de voter aux élections fédérales. Mais ce droit devait être voté province par province.

Femmes du Québec, toute une histoire ! (I)

Comité de la Jupe

Manquer à son devoir d’agir en « experte en humanité », c’est ce que ferait l’Église si elle ne reconnaissait pas la place des femmes. »

Prions pour que ces propos des évêques du Québec en 1990, puissent inspirer nos Églises d’Europe !

Devant 1000 personnes parmi lesquelles les représentants de l’Assemblée nationale du Québec et des groupes de femmes, l’épiscopat québécois a su en 1990 faire un acte de repentance.

Un Nobel de la paix au féminin

Comité de la Jupe

La chancelière allemande Angela Merkel, une des 21 femmes actuellement au pouvoir dans le monde, vient de féliciter les 3 femmes qui ont reçu ce matin le Prix Nobel de la Paix : ce sont deux Libériennes, Leymah Gbowee et Ellen Johnson Sirleaf et la Yéménite Tawakkul Karman.

« Si des changements doivent être faits dans notre société », s’était exclamée la première en 2002, « c’est des mères qu’ils viendront ! »

ESTHER : LA RÉSISTANCE À L’INJUSTICE

Comité de la Jupe

Le livre d’Esther est un des rares livres de la Bible qui porte le nom d’une femme.

Dans un livre, qui a pour titre « Les Subversives", le bibliste André Lacoque présente cinq femmes qui jouent un rôle central : la Shulamite du Cantique, Ruth, Esther, Suzanne et Judith.

Attachons-nous plus particulièrement au livre d’Esther. Une femme en est l’actrice principale et sa présence et son action sont décisives pour le salut de son peuple.

Etre une fillette au Yémen

Comité de la Jupe

Le problème des mariages forcés de fillettes pré-pubères au Yémen a récemment attiré mon attention.

Voici peu de temps, deux fillettes, d’un courage exemplaire et d’une ténacité sans faille, ont ému tout à la fois le monde Arabe et le monde Occidental, en demandant elles-mêmes le divorce.

Nujood A.., mariée à dix ans à un homme de trente, violée et maltraitée ; Arwa H.., mariée à 8 ans à un homme de trente cinq, ont obtenu gain de cause auprès des juges, soutenues par une avocate spécialisée dans la défense des droits humains.

Bluff sur le genre !

Comité de la Jupe

La récente agitation autour des manuels scolaires de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) des lycées, ferait rire si elle ne levait pas le voile sur la volonté de censure d’une partie de l’Église –institution-. « La censure limite la somme de nos savoirs », a dit un philosophe. Or, il s’agit là d’une velléité de limitation des savoirs, non à l’intérieur du monde catholique lui-même, mais dans l’espace public, celui de la diffusion de l’enseignement par l’Éducation Nationale.

PETITES PHRASES ASSASSINES.

Comité de la Jupe
Suivie d’un rassemblement, une pétition a réuni en quelques jours 13 000 signatures de femmes et d’hommes à l’initiative d’« Osez le Féminisme ». Elle fustige le déferlement, depuis la semaine dernière, de « petites phrases » sexistes concernant l’affaire DSK, et publiées avec complaisance par les médias. Ces interventions, impulsées par une solidarité masculine fort archaïque, oubliaient que si l’accusé bénéficie de la présomption d’innocence, la plaignante bénéficie aussi d’une présomption de bonne foi.

Une défense des femmes au nom même de l’Islam

Comité de la Jupe
Vient de paraître, en collaboration avec Djénane Kareh Tager : Suis-je Maudite ?  La Femme, La Charia et le Coran, de Lubna Ahmad al-Hussein, journaliste soudanaise qui s’était fait connaître pour avoir porté un pantalon, à Khartoum, et risqué… 40 coups de fouet ! Porte-parole de toutes les femmes musulmanes qui veulent résister à l’intégrisme, elle a recueilli de nombreux témoignages de femmes maltraitées au nom de l’Islam, avant de fuir son pays pour pouvoir continuer à diffuser ses idées. 

8 mars, journée Internationale des Femmes

Comité de la Jupe
Le Comité de la Jupe s’associe de bon cœur à la journée du 8 mars en l’honneur des femmes.  À cette occasion, Michelle Colmard Drouault en a retracé l’histoire. Pourquoi le 8 mars ?  Le 8 mars 1857, à New York, des couturières descendent dans la rue pour dénoncer leurs conditions de travail et l’exploitation des femmes en général. Le 8 mars 1909, d’autres ouvrières américaines, en souvenir de ce jour, manifestent à leur tour.

Pages