droits des femmes Eglise

35 ans déjà – Lettre pastorale de Mgr Bernard Hubert, évêque de Saint-Jean-Longueuil

Réseau Femmes et Ministères
29/12/2016

Le 7 décembre 1981, Mgr Bernard Hubert, évêque de St-Jean-Longueuil, publiait une lettre pastorale sous le titre Une complémentarité réciproque. Nul doute que ces quelques extraits vous pousseront à découvrir l’ensemble de cette lettre et à savourer cette parole libre, mutatis mutandis, car nous sommes au Québec, et en 1983…

Égalité femmes-hommes dans l’espace religieux : que promettent les candidats à l’élection présidentielle ?

Anne SOUPA
30/11/2016

Anne Soupa, au nom du Comité de la jupe, a écrit aux sept candidat.e.s du premier tour de la primaire de la droite. Sa lettre sera adressée également aux candidat.e.s de la primaire de la gauche, aux candidat.e.s déjà déclaré.e.s, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélanchon, Marine Le Pen, et à celles et ceux qui le seront.

Paris, le 16 novembre 2016

Monsieur/Madame

Il est grand temps que les femmes soient ordonnées ! Le KDFB salue l’initiative du Pape.

Comité de la Jupe
2 juin 2016

Le KDFB (Katholischer Deutscher Frauen Bund, association allemande des femmes catholiques) voit un signe porteur d’espoir dans l’annonce du Pape François, faite peu avant la Pentecôte, d’autoriser la mise en place d’une commission d’étude sur la possibilité d’ordonner des femmes diacres.

 

« Il est grand temps que les femmes soient ordonnées », déclare Maria Flachsbarth, Présidente du DKFB.

À trois conditions. Pourquoi ne pas donner la parole à des femmes et à des hommes laïcs ?

Comité de la Jupe
21 avril 2016

Dans l'Église de l'époque post-conciliaire, depuis que le Pape Jean avec un discernement prophétique identifia parmi les « signes des temps » l’entrée de la femme dans la vie publique, nous entendons souvent des voix s'élever pour demander une plus grande valorisation de la femme dans l'Église, sa plus grande participation aux diverses institutions qui la dirigent et l'organisent, une reconnaissance de toutes les facultés que, en tant que baptisée, elle possède de plein droit.

Les femmes qui prêchent

Comité de la Jupe
11 avril 2016

À l’époque de Jésus, parmi les pauvres, personne n’est plus pauvre qu’une veuve, une femme sans homme, donc sans droits ni protection. Le monde et la société dans laquelle Jésus vit et évolue sont fondamentalement structurés sur un modèle patriarcal ; les femmes sont socialement invisibles, d’une invisibilité typique d’une condition juridique de minorité, et même d’exclusion.

Si cette année encore (et encore) les femmes annoncaient la Résurrection

Comité de la Jupe

 Ce n’est déjà plus la nuit, ce n’est pas encore le jour. Trois femmes sont en marche, chacune avec son chagrin, vers celui qu’elles ont tant écouté, tant aimé. Dans leurs mains, les aromates destinés aux morts. Mais voici que la pierre du tombeau est roulée, et que le tombeau est vide ! À elles d’annoncer la Bonne Nouvelle, leur dit l’Ange, la Bonne Nouvelle de la Résurrection ! Sans les femmes, présentes à la fois au calvaire et au tombeau, en témoins, l'annonce de la Résurrection aurait peut-être attendu longtemps !

Jupe de vermeil du Comité de la Jupe 8 mars 2016 – Journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Comité de la Jupe
7 mars 2016

La lutte fut rude… pour trouver des compétiteurs ! Mais le résultat est à la hauteur et nous avons le plaisir de décerner la Jupe de vermeil à... Monseigneur Paul-André Durocher¹ !

Les hommes d'Église ne sont pas réputés briller par leurs déclarations féministes. Réjouissons-nous déjà quand ils ne tiennent pas des propos réactionnaires et machistes indignes de leur fonction et du message du Christ…

Les servantes d'autel

Soeur Michèle Jeunet
29 février 2016

Servantes de l'Assemblée : une violence faite aux femmes

Bis repetita placent ! Le Comité de la Jupe a déjà dénoncé cette discrimination négative qui éloigne les filles de l'autel¹. Mais Michèle  Jeunet pointe ici une pratique plus sournoise : en faire des « servantes de l'Assemblée ».

 

Depuis quelques temps, dans certaines paroisses de France, se répand une pratique qui n’est pas tolérable et qui ne se justifie en aucune manière.

Malhonnêteté, quand tu nous tiens !

Anne Soupa
10 février 2016
Ni à manger ni à croire

Sur le site de la revue « Croire » vient de paraître une réponse à un internaute qu’il n’est pas possible de laisser sans réaction. La réponse s’intitule : « Pourquoi l’Église catholique n’ordonne-t-elle pas de femmes prêtres ? » Elle émane d’un prêtre du Burkina Faso et date de 2012.

Douze raisons d’être catho ET féministe (sans être schizo...)

TELLOU
 Angelica Kauffmann: Jésus et la Samaritaine au puits de Jacob, Munich, Neue Pinakothek.

Il y a des jours où je reçois des gros yeux ronds étonnés, déconcertés. Forcément, quelqu’un qui, à la machine à café, vous tient un jour un discours féministe (comment ça, j’ai droit à des post-it roses pour mon bureau parce que je suis une fille ?) et le lendemain vous aide à monter la cérémonie de baptême de votre petit dernier, ça vous remue le ciboulot. Elle n’est pas schizophrène au fond la fille ? Catho et féministe, ce n’est pas vraiment compatible, hein… ? Et si, pourtant, c’est non seulement super compatible, mais vraiment nécessaire !

Pour l'égalité ecclésiale

Jacques Neyrinck
17 nov. 2014

En Suisse, la Confédération n’entretient pas directement de lien avec les Eglises, mais laisse ce soin aux cantons : cette sage mesure vise à éviter des conflits généralisés entre confessions qui entrainèrent une guerre civile en 1847 encore. Les cantons adoptent des politiques très variées allant de la séparation Etat-Eglise des cantons de Genève et Neuchâtel jusqu’au soutien simultané des Eglises catholiques et réformées ainsi que de la communauté israélite par le canton de Vaud au niveau de 61 millions de CHF.