droits des femmes

Les droits des femmes sont-ils menacés ?

 La conférence-débat de rentrée du Comité de la jupe aura lieu le jeudi 24 novembre 2016 sur le thème : Les droits des femmes sont-ils menacés ?

En effet, depuis quelques années, les alertes se multiplient : refus de serrer la main à une femme, propos injurieux, voile, burkini, pratique du guett (acte de divorce dans le judaïsme), du talla, (acte de divorce musulman) interdiction des femmes de la prêtrise, éviction des fillettes du service de l’autel, des femmes de l’autel, refus d’un médecin d’un autre sexe, apologie du « masculinisme »…

Ces signes sont assez inquiétants pour que la question arrive sur la scène publique. L’émancipation des femmes est-elle menacée ?

Dans la plupart des cas, les religions sont pointées du doigt. Quelle est la part de vérité de cette affirmation ?

Le Comite de la jupe, association catholique de promotion des droits des femmes, organise sa conférence-débat de rentrée :

Le jeudi 24 novembre 2016 à 20h30,

à l’église Saint Merry,76 rue de la Verrerie, 75004 Paris, avec :

  • Liliane Vana, talmudiste, docteur ès sciences religieuses, spécialiste en droit hébraïque, talmudiste ;
  • Chahla Chafiq, écrivaine et sociologue ;
  • Virginie Larousse, rédactrice en chef du Monde des religions ;
  • Anne Soupa, présidente du Comité de la jupe.

Entrée libre et gratuite.http:www.comitedelajupe.fr;

Contact : comitedelajupe@laposte.net

Pour les adhérents et futurs adhérents, l’assemblée générale de l’association aura lieu au même lieu à 18h30.

La rencontre interreligieuse d'Assise : la violence occultée

Michèle JEUNET
21/10/2016

À Assise, du 18 au 20 septembre 2016, s’est déroulée la rencontre interreligieuse pour la paix, à l’initiative du Pape François. L’objectif était de « désolidariser les religions et la violence ». Le pape François a eu des paroles fortes comme celles-ci : « Ne nous lassons pas de répéter que jamais le nom de Dieu ne peut justifier la violence. » On ne peut que saluer cette initiative et se réjouir qu’elle ait eu lieu. Cependant, cette rencontre n’a abordé qu’une partie de la question : la violence des religions les unes contre les autres.

Tout donner… comme les femmes

Comité de la Jupe

Tout donner… comme les femmes

« Tout donner », voilà le titre que l’équipe liturgique a justement proposé pour ce dimanche du 8 novembre, pour résumer les textes de la Parole de Dieu.

La dernière phrase de Jésus de la partie centrale de l’Évangile de Marc se terminait par ces mots : « Je ne suis pas venu pour être servi mais pour servir et donner ma vie pour la liberté de tous. » (10, 45)

Tiens, tiens…. Rome laisse parler des femmes

Anne Soupa
12 mai 2015

Comme le dit l’article Les femmes revendiquent leur place au sein de l'Eglise publié sur le site de Radio Vatican le 6 mai dernier , la voix des femmes a résonné ce 28 avril à l’Université pontificale Antonianum (lieu de formation en théologie des membres de la famille franciscaine), la seule à être dirigée par une femme, une religieuse franciscaine.

Pour l'égalité ecclésiale

Jacques Neyrinck
17 nov. 2014

En Suisse, la Confédération n’entretient pas directement de lien avec les Eglises, mais laisse ce soin aux cantons : cette sage mesure vise à éviter des conflits généralisés entre confessions qui entrainèrent une guerre civile en 1847 encore. Les cantons adoptent des politiques très variées allant de la séparation Etat-Eglise des cantons de Genève et Neuchâtel jusqu’au soutien simultané des Eglises catholiques et réformées ainsi que de la communauté israélite par le canton de Vaud au niveau de 61 millions de CHF.