Dans la presse

Paru dans "La Croix" du 18 décembre

Comité de la Jupe
Oui, à la suite des propos de Monseigneur Vingt- Trois, nous avons porté plainte devant l’Officialité. Nous l’avons fait parce que l’offense subie était insupportable. Des excuses ont été faites, la page est tournée. Mais cet incident est riche en enseignements. Beaucoup ont pris leur plume. Lettres ouvertes, missives personnelles ou collectives, menaces de "grève des femmes". Nous sommes heureuses que notre démarche ait été décisive.

Pages