corps féminin

Simone Veil, un témoignage

Jacqueline Lach-Andreae
05/07/2017

À la CCBF et au Comité de la Jupe depuis leur création, Jacqueline était l'époque des faits élue dans une ville de la périphérie toulousaine et engagée au Centre des Démocrates Sociaux. Les femmes du CDS avaient créé une section locale des « Femmes démocrates" organisatrice de cette manifestation.

Bien des voix autorisées demandent que la dépouille de Simone Veil rejoigne au Panthéon les grands Français qui ont marqué l’Histoire de France. Je les rejoins d’autant plus volontiers que Simone Veil est déjà dans mon Panthéon personnel depuis bien longtemps.

L’hommage à Simone Veil d’une femme catholique

Une femme catholique
05/07/2017

On n’entend que très discrètement la voix des prélats parmi les auteurs des hommages à Simone Veil. Saluer la mémoire de celle qui a fait entrer dans notre législation le droit pour les femmes de décider d’interrompre une grossesse ne semble pas envisageable pour l’Église catholique qui, on le sait, est opposée à l’IVG au nom du droit à la vie, même quand cette vie est le fruit d’un viol ou d’un inceste. Mais ce n’est pas l’objet de cette tribune de commenter ce point de vue.

Du dernier rang

Anne SOUPA
12/10/2016

Lucetta Scaraffia vient de publier un livre qui fait appel à son expérience, celle du « dernier rang » où sont indument placées les femmes dans l’Église. Son réquisitoire ardent est celui d’une historienne qui rappelle que le christianisme est profondément égalitaire dans sa conception des hommes et des femmes. De quoi applaudir des deux mains ! Avec humour et finesse, elle partage ses nombreuses expériences de l’indifférence ecclésiale actuelle envers les femmes et entraîne son lecteur vers les éclairages inédits que sa grande culture permet.

Du corset aux prothèses mammaires : de mal en pis !

Annick PARENT

À l'initiative d'Annick Parent, l'association « les amazones s'exposent » a été créée en 2007 pour faire reconnaître ce qui était alors tabou en France : des milliers de femmes vivent avec un sein en moins à la suite d'un cancer et ne souhaitent pas de « reconstruction ». Elles n'ont pas à en être stigmatisées pour autant. C'est une différence parmi d'autres, et quoi qu'en disent les médias, la féminité ne tient ni à la forme ni au nombre de seins...

Que se passe-t-il à Rome au sujet des femmes ?

Anne SOUPA

Du 4 au 7 février, jupes et soutanes dissertent sur : « Les cultures féminines ». Ce thème, en effet, est au menu de l’assemblée annuelle du Conseil pontifical pour la culture. Comment les femmes y ont-elles été associées ?

  • Le document préparatoire à cette assemblée a été rédigé, parmi une majorité de contributeurs masculins, avec la collaboration de quatre femmes italiennes.

  • L’assemblée a été ouverte par une allocution de la présidente de la RAI qui a montré la variété et la qualité des contributions des femmes à la vie culturelle.