action

Femmes en résistance à la modestie : le programme de la 15e édition !!!

Anne SOUPA
09/09/2017

Le « formidable » programme des 15 ans

de Femmes en résistance est en ligne !

30/09 et 01/10 à l’espace Jean Vilar d’Arcueil

Devinette : qui est toujours bien à sa place, sans rien qui dépasse, et sans dire un mot plus haut que l’autre ?  Qui est capable des plus grandes merveilles sans se mettre en avant ?

Assez de cette modestie imposée ! Résistance !

Les droits des femmes sont-ils menacés ?

 La conférence-débat de rentrée du Comité de la jupe aura lieu le jeudi 24 novembre 2016 sur le thème : Les droits des femmes sont-ils menacés ?

En effet, depuis quelques années, les alertes se multiplient : refus de serrer la main à une femme, propos injurieux, voile, burkini, pratique du guett (acte de divorce dans le judaïsme), du talla, (acte de divorce musulman) interdiction des femmes de la prêtrise, éviction des fillettes du service de l’autel, des femmes de l’autel, refus d’un médecin d’un autre sexe, apologie du « masculinisme »…

Ces signes sont assez inquiétants pour que la question arrive sur la scène publique. L’émancipation des femmes est-elle menacée ?

Dans la plupart des cas, les religions sont pointées du doigt. Quelle est la part de vérité de cette affirmation ?

Le Comite de la jupe, association catholique de promotion des droits des femmes, organise sa conférence-débat de rentrée :

Le jeudi 24 novembre 2016 à 20h30,

à l’église Saint Merry,76 rue de la Verrerie, 75004 Paris, avec :

  • Liliane Vana, talmudiste, docteur ès sciences religieuses, spécialiste en droit hébraïque, talmudiste ;
  • Chahla Chafiq, écrivaine et sociologue ;
  • Virginie Larousse, rédactrice en chef du Monde des religions ;
  • Anne Soupa, présidente du Comité de la jupe.

Entrée libre et gratuite.http:www.comitedelajupe.fr;

Contact : comitedelajupe@laposte.net

Pour les adhérents et futurs adhérents, l’assemblée générale de l’association aura lieu au même lieu à 18h30.

Urgent : non au FN, signons !

Comité de la Jupe
Le vocabulaire de la haine n’est pas compatible avec l’Évangile
 
Citoyens français attachés aux valeurs de la République, en même temps que chrétiens de toutes confessions qui mettons au cœur de notre foi le message évangélique de justice, de paix et d’amour universel, nous éprouvons aujourd’hui une immense tristesse et une profonde inquiétude pour l’avenir de notre pays face à la spectaculaire poussée du Front national.