Je suis en colère

Monique HÉBRARD

La lecture d’un papier de La Croix du 11 février m’a mis dans une colère noire. Il révèle que c’est une femme – Marthe Gauthier, une grande pionnière de la recherche en biologie cellulaire - qui a découvert en 1958 l’anomalie chromosomique cause de la trisomie 21. Or le premier article relatant cette découverte fut signé en premier par Jérôme Lejeune. On sait que le premier signataire dans les revues scientifiques est le premier et principal découvreur. Celui-ci est donc passé dans l’opinion publique pour le grand découvreur de la trisomie 21.

Annoncer un Évangile de liberté

Michèle JEUNET

Soeur Michèle Jeunet Beaucoup de religieuses sont nées dans des familles chrétiennes. Tel n’est pas mon cas. Mes parents ne m’ont pas fait baptiser, car pour eux, cela n’avait pas de sens. J’ai grandi donc sans aucune pratique ni culture religieuse. L’annonce de l’Évangile m’est parvenue grâce à une camarade de classe. Elle m’a fait lire les quatre évangiles et j’ai senti intuitivement qu’il y avait là de la vie et de la liberté.

Marie-toi et sois soumise !

Comité de la Jupe

Tel est le titre du livre d’une journaliste italienne, Constanza Miriano, qui soulève l’indignation en Espagne. Ce manuel prône la soumission volontaire des femmes à leurs maris. Voilà une journaliste qui mériterait qu’on lui décerne la jupe d’or du machisme ! Elle mérite en tout cas notre colère. Pour plusieurs raisons :

D’abord parce que cela vient d’une femme et l’on sait que la plus belle réussite de l’injustice, c’est sa justification par celles et ceux qui en sont victimes.

Pages