Si cette année encore (et encore) les femmes annoncaient la Résurrection

Comité de la Jupe

 Ce n’est déjà plus la nuit, ce n’est pas encore le jour. Trois femmes sont en marche, chacune avec son chagrin, vers celui qu’elles ont tant écouté, tant aimé. Dans leurs mains, les aromates destinés aux morts. Mais voici que la pierre du tombeau est roulée, et que le tombeau est vide ! À elles d’annoncer la Bonne Nouvelle, leur dit l’Ange, la Bonne Nouvelle de la Résurrection ! Sans les femmes, présentes à la fois au calvaire et au tombeau, en témoins, l'annonce de la Résurrection aurait peut-être attendu longtemps !

13 mars 2016 : 3e anniversaire de l’élection du pape François !

Comité de la Jupe
13 mars 2016

La CCBF, Viandanti et le Forum Européen des Comités Nationaux des Laïcs s’unissent pour déclarer leur soutien aux orientations de son pontificat et répondre à l’appel : « Marcher, édifier et confesser Jésus-Christ ».

Jupe de vermeil du Comité de la Jupe 8 mars 2016 – Journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Comité de la Jupe
7 mars 2016

La lutte fut rude… pour trouver des compétiteurs ! Mais le résultat est à la hauteur et nous avons le plaisir de décerner la Jupe de vermeil à... Monseigneur Paul-André Durocher¹ !

Les hommes d'Église ne sont pas réputés briller par leurs déclarations féministes. Réjouissons-nous déjà quand ils ne tiennent pas des propos réactionnaires et machistes indignes de leur fonction et du message du Christ…

La place des femmes dans l'Église passe aussi par le langage.

Anna Mardoc
4 mars 2016

La présence des femmes dans l’Église n’est plus à démontrer, mais qu’en est-il de leur place et de leur visibilité ? Une personne ou un groupe n’existe que lorsqu’elle/il est nommé-e, lorsque le langage l’inclut, lorsqu’elle/il peut être désigné-e et avoir ainsi la même visibilité, la même place que les autres ; la société, les pairs, l'autorité reconnaît alors son existence et son importance.

Conférence de Sylvie Barnay le 6 mars

Comité de la Jupe
1 mars 2016

Qui dit dimanche de Carême dit Conférences en la cathédrale Notre-Dame de Paris. Pour ce grand rendez-vous de réflexion sur l’actualité de la foi chrétienne, le philosophe Rémi Brague, chargé d’animer l’édition 2016 qui s’interroge sur « le sens spirituel des cultures », a joué la parité. Il a donc invité trois femmes à faire entendre leur voix au cours de ces après-midis dominicales qui proposent un discernement chrétien sur la culture contemporaine susceptible d’éclairer les tâches de l’évangélisation à venir.

Les servantes d'autel

Soeur Michèle Jeunet
29 février 2016

Servantes de l'Assemblée : une violence faite aux femmes

Bis repetita placent ! Le Comité de la Jupe a déjà dénoncé cette discrimination négative qui éloigne les filles de l'autel¹. Mais Michèle  Jeunet pointe ici une pratique plus sournoise : en faire des « servantes de l'Assemblée ».

 

Depuis quelques temps, dans certaines paroisses de France, se répand une pratique qui n’est pas tolérable et qui ne se justifie en aucune manière.

Malhonnêteté, quand tu nous tiens !

Anne Soupa
10 février 2016
Ni à manger ni à croire

Sur le site de la revue « Croire » vient de paraître une réponse à un internaute qu’il n’est pas possible de laisser sans réaction. La réponse s’intitule : « Pourquoi l’Église catholique n’ordonne-t-elle pas de femmes prêtres ? » Elle émane d’un prêtre du Burkina Faso et date de 2012.

Quand les baptisés s’en mêlent… Les conclusions du sondage de mai 2015.

Anne-Joelle Philippart
7 février 2016

En mai 2015, le Comité de la Jupe a lancé un sondage pour évaluer la perception des répondants sur une série de questions concernant la gouvernance de l’Église catholique, la place qu’elle laisse réellement aux laïcs et le rôle qu’elle attribue aux femmes. Pour rappel, les perceptions sont importantes. Elles guident les choix individuels et influencent les orientations sociétales futures. Entre émotion et rationalité, les perceptions sont très difficiles à faire évoluer.

Enfin ! Messeigneurs, lavez ces petits petons qui vous font si peur...

Anne Soupa
21 janvier 2016

Beaucoup de recommandations, depuis plusieurs années, demandaient la modification des consignes du Missel Romain au sujet du lavement des pieds.

En effet, la soudaine bonne volonté romaine, outre qu’elle répond à une demande du pape, va pouvoir mettre fin à une contradiction théologique qui n’avait jusque là choqué que quelques esprits tordus, dont ceux du Comité de la jupe.

Petite leçon de sociologie en cathosphère…

Anne-Joëlle PHILIPPART

Depuis plus d’un siècle, la liberté d’expression et la maturité démocratique ont progressivement fait évoluer nos sociétés vers plus de tolérance, d’égalité et de reconnaissance de toutes et de tous quelles que soient leurs différences. Dans la Cité, il n’y a quasi plus « ni juif, ni grec, ni esclave, ni homme libre, ni homme ni femme » (Ga 3, 28) car tous sont reconnus d’une même humanité. Les valeurs évangéliques ont été intégrées dans l’ADN de la Cité par des siècles d’influence chrétienne.

Pauvres frères religieux ! Vraiment ? Et les sœurs alors ?

Anne-Joëlle PHILIPPART

Depuis 2008, le Vatican cherche une façon de valoriser les religieux frères non prêtres. Ceux-ci, non ordonnés, resteraient trop souvent « au deuxième plan ». La structure de l’Eglise est telle, en effet, que pour y exister véritablement, il faut être ordonné. On peut donc aisément comprendre qu’il ait fallu déployer, pendant 7 longues années, toute la créativité vaticane pour enfin donner à ces consacrés, non prêtres, une véritable dignité. Comment ces frères ont-ils pu accepter et endurer cet état aussi longtemps ?

Du corset aux prothèses mammaires : de mal en pis !

Annick PARENT

À l'initiative d'Annick Parent, l'association « les amazones s'exposent » a été créée en 2007 pour faire reconnaître ce qui était alors tabou en France : des milliers de femmes vivent avec un sein en moins à la suite d'un cancer et ne souhaitent pas de « reconstruction ». Elles n'ont pas à en être stigmatisées pour autant. C'est une différence parmi d'autres, et quoi qu'en disent les médias, la féminité ne tient ni à la forme ni au nombre de seins...

Pages