La maîtrise du religieux

Comité de la Jupe

Une réflexion de Michelle Colmard Drouault

Dans les vœux pour l'année à venir, Anne se posait la question de savoir pourquoi les individus de sexe masculin avaient accaparé la gestion du religieux.
A mon avis, la gestion du religieux n’est qu’un avatar (le mot est à la mode !) de leur appétit de gestion du monde. Les hommes se sont pris pour Dieu, et ont voulu dominer le monde.

Manipuler la peur, croire mettre Dieu à son service

«L’Eglise se prive des talents des femmes» par Elisabeth Dufourq

Comité de la Jupe

«L’Eglise se prive des talents des femmes»

Élisabeth Dufourcq, auteur d’« Histoire des chrétiennes » (1)

RECUEILLI PAR CLAIRE LESEGRETAIN

La Croix du 15 janvier 2010

Alors que le Christ a reconnu le génie des femmes, les Apôtres ne l’ont pas compris et les ont vite écartées. Selon l’historienne Élisabeth Dufourcq, rester fidèle à ce schéma antique conduit l’Église à un risque de sclérose

L’égalité de l’homme et de la femme

Comité de la Jupe

Un texte extraordinaire

A propos de l’évangile de la Messe du 4 octobre 2009 (Marc 10, 2-16), Voici un texte d’un père de l’Eglise du IVème siècle, Grégoire de Naziance, évêque de Constantinople.
On remarquera l’extraordinaire modernité de ce texte vieux de 17 siècles…

Texte découvert sur le site de l’Abbaye de Boscodon le 16/11/2009 et communiqué par les bons soins de Malvina

Le ministère des femmes dans l’Église

Comité de la Jupe

Voici le compte rendu d'une participante à la rencontre du jeudi 19 novembre chez les dominicains de Paris, à leur couvent du 222 rue du Faubourg Saint Honoré.
Cette rencontre, qui se fait dans le cadre d'un cycle annuel sur "Dieu, la femme, les femmes" avait pour thème : « Le ministère des femmes dans l’Église »

Servir à l’autel et distribuer la communion, que dit le droit de l'Eglise ?

Comité de la Jupe

Le droit permet aux femmes laïques de distribuer la communion exactement sous les mêmes conditions que pour les hommes laïcs : comme un « ministère extraordinaire ». Quant au service de l’autel, l’évêque diocésain peut le permettre aux femmes, en suivant certaines normes, pour répondre à un besoin pastoral local. Pour bien comprendre il faut décrire le ministère laïc de l’Acolyte qui exerce les deux fonctions du service de l’autel et de la distribution de la communion.

Jeudi 26 novembre au 222 à 20 h 15

Comité de la Jupe

Théologie féminine ou théologie féministe ?
Avec sr. Véronique Margron o.p., Doyenne de la faculté de théologie d'Angers et Claude Plettner, journaliste et écrivain.

Quarante ans après l'avènement de l'ère féministe, du M.L.F., à l'époque de « Ni putes ni soumises » et des « Chiennes de garde »
y-a-t-il une manière féministe -ou féminine- de faire de la théologie ?
Le modèle anglo-saxon de la religieuse ou de la théologienne est-il pertinent pour la France ?

Les femmes, « dalits » (intouchables) de l’Eglise ?

Comité de la Jupe

On me dit que depuis quelque temps, les petites filles ne peuvent plus être « servantes d’autel ».

Pire, certains ont noté que dans leur paroisse, la communion n’était plus donnée par des  femmes laïques. En vertu de quels décrets ou directives, émanant de qui ? Je n’en sais rien. Mais il est urgent de procéder à l’analyse des conséquences de telles pratiques sur la jeunesse de demain.

Pages