« Laissez-nous vivre », le cri des femmes du Congo

Comité de la Jupe

« C’est au nom des victimes, qui ne savent plus comment pouvoir nommer un Dieu qui semble s’être  absenté durant leur calvaire que nous osons écrire ces lignes. » Ainsi débute l’une des lettres du dossier : « Laissez nous vivre », que nous a adressé le Père Bernard Ugeux, Père Blanc, profondément touché par les souffrances endurées par les femmes congolaises.

Le Noël de Pénélope.

Comité de la Jupe

Pénélope a trois ans et demi, le soir de Noël, elle médite devant la crèche familiale. Elle demande à sa maman:

- Pourquoi Jésus n'est pas une fille?

Sa maman répond:

- C'est par hasard.

- Alors, si c'était une fille, ce serait pareil, interroge Pénélope?

- Oui, opine la maman

L'enfant contemple la crèche et déclare:

Des petites filles à l’autel ?

Comité de la Jupe

Céline Béraud, maître de conférences à l’université de Caen, membre du Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux, est une sociologue intéressée par les études de genre, en particulier dans le catholicisme. Elle a enquêté en région parisienne sur le statut des filles dans la liturgie. Elle a rédigé sur le sujet, dans l’ouvrage collectif Catholicisme en tensions, un chapitre intitulé Des petites filles à l’autel ?

Encore un petit couplet sur les femmes, en direct de la planète Mars

Comité de la Jupe

Il y a des jours où je me demande vraiment si certains prélats de l’Eglise catholique sont vraiment des hommes vivants sur cette planète tant leur regard sur le monde est à côté de la plaque. Dernier exemple ? Les évêques, réunis en synode du 7 au 28 octobre dernier sur le thème de « la nouvelle évangélisation » ont voté une liste de 58 propositions présentées à la fin par Benoît XVI. La proposition 46 concerne la « Collaboration des hommes et des femmes dans l’Eglise ».

Proposition 46 : Collaboration des hommes et des femmes dans l’Eglise

39 % des paroisses excluent les femmes de services liturgiques. Premier bilan de notre cartographie.

Comité de la Jupe

Beaucoup d’entre nous connaissions personnellement des situations de discrimination sexuelle pendant les messes des paroisses catholiques que nous fréquentions : des jeunes filles et des femmes exclues de fonctions liturgiques ouvertes aux laïcs comme le service de l’autel (enfants de chœur), la distribution de la communion, voire les lectures de la Bible.

Lettre ouverte aux curés de nos paroisses sur l’exclusion des femmes des fonctions liturgiques

Comité de la Jupe

Monsieur le curé, cher pasteur,

Dans certaines paroisses, peut-être la vôtre, les femmes ne sont plus appelées à servir à l’autel comme enfant de chœur ou à distribuer la Communion, voire à lire les Écritures.

Nous, femmes et hommes nourris de l’Eucharistie, sommes blessés que le sacrement de la communion de l’Église soit utilisé pour séparer et exclure. Nous souhaitons mieux faire connaître le droit de l’Église en cette matière (cf. pages suivantes) et faire valoir des arguments pastoraux qui ont peut-être été négligés.

Une rencontre de théologiennes à Rome

Comité de la Jupe

Frédéric Mounier, dans son blog du 5 octobre sur le site de la Croix (http://rome-vatican.blogs.la-croix.com/parfois-des-femmes/2012/10/05/), rend compte d’une rencontre organisée par des théologiennes à Rome, du 4 au 6 octobre, en marge du synode pour la nouvelle évangélisation : 217 femmes présentes dans une salle de l’Université pontificale Saint Anselme, essentiellement des Italiennes.

Dieu a créé la femme avant l’homme !

Comité de la Jupe

Non, ce n’est pas une blague, mais la conclusion logique d’une lecture biblique attentive. Dans son livre, Dieu aime-il les femmes? Anne Soupa montre le malentendu qui s’est installé et persiste au sujet de la séquence de création de l’homme et de la femme, le second récit de création, au chapitre 2 du livre de la Genèse.

Le concept de genre, un instrument dans la recherche intellectuelle

Comité de la Jupe

Cet automne, la rentrée est riche de propositions variées autour de la thématique du genre, propositions qui rejoignent les préoccupations et éclairent les réflexions du Comité de la Jupe.

À  la fin du mois de Septembre s’est tenu à l’université catholique de Lille un colloque sur Le genre, approche dépassionnée d’un débat :

Avec Sœur Simone Campbell, les religieuses sortent de l’ombre

Comité de la Jupe

Sœur Simone Campbell est la présidente du Network, l’organisme catholique pour la justice sociale. Membre d’une congrégation tournée vers l’aide sociale, elle milite pour le programme social démocrate et multiplie les conférences. Son exemple montre que les religieuses aussi peuvent s’engager publiquement et servir ainsi la cause des plus faibles, au nom de l’Évangile.

Bonnes vacances

Comité de la Jupe

Chères, chers ami-e-s,

On va profiter de l'été pour mettre nos jupes et danser au soleil, comme Miryam et ses copines avec leur tambourin après que le peuple a traversé la mer à pied sec. (Exode, 15, 20-21).

Bon été et dansez et jubilez pour le Seigneur vous aussi.

Pages