Qu'est-ce qu'on attend ?

Mireille

 Les femmes font les meilleurs prêches de Suisse.

Voilà une nouvelle publiée dans le quotidien Suisse,  La Tribune de Genève, qui mettra du baume au coeur des femmes et fera peut-être réfléchir ces messieurs !

 

Share

Commentaires

Cette belle nouvelle prouve au moins une chose: c'est que les dossiers de candidature anonymes et sans mention de critères potentiellement discriminatoires (lieu de résidence...) c'est utile! Je ne dis pas que le jury de ce concours aurait nécessairement été sexiste. Mais peut-être, voyant où les portaient leurs premières préférences, se seraient-ils (et elles) dit: non, quand même, on ne peut pas choisir trois femmes! ça va faire partisan, ça va faire féministe, ou pire, paternaliste! Ceci dit, et sans vouloir gâcher le plaisr, je trouve étrange qu'un concours de prêche se fasse... par écrit! Une bonne part du talent de prédication n'est-il pas dans la présence personnelle du prédicateur à sa propre parole, et dans le regard qu'il adresse à l'auditoire?

La CCBF commence son "Ecole de la Parole", ouverte à tous. Chacun parle 5 minutes, les autres écoutent et renvoient ce qu'ils en ont pensé. Et tout le monde s'enrichit des diversités découvertes. Ceux et celles qui cela intéresse vont voir sur le site www.baptises.fr; et écrivent à l'adresse mail indiquée comme contact.

Ajouter un commentaire