Vacances : quelques lectures nourrissantes.

Comité de la Jupe

On peut trouver sur Internet des textes qui suscitent la réflexion et échappent à lactualité immédiate.

Sur le site de Port St Nicolas, une conférence de Marie-Jo Thiel prononcée en 2005 dans la cathédrale de Strasbourg à la demande de Monseigneur Doré, Femmes dans lEglise du Christ :

« Le texte biblique rappelle finalement avec force que la différence homme/femme naffecte pas lessence humaine commune aux deux. Il ny a pas dessence masculine ou féminine. Ce vocabulaire qui peut appuyer la discrimination, nappartient pas au langage biblique ».

Une intervention de Jacques Arènes devant les évêques de France (Documents Episcopat, n° 12, 2006)

Jacques Arènes présente, de manière détaillée et nuancée, les différentes théories du genre, sans se limiter aux travaux de Judith Butler, trop souvent cités par les catholiques, au risque de la caricature. Il développe la pensée de lanthropologue Françoise Héritier et donne un bon aperçu des textes contemporains sur le sujet. Il est heureux que le catholicisme puisse dialoguer avec la recherche en sciences humaines, sans que cette dernière soit méconnue ou diabolisée.

Sur le site de la revue Esprit et Vie, le compte-rendu dun ouvrage qui regroupe en fait quatre conférences, Le christianisme est-il misogyne ? Place et rôle de la femme dans les Églises, Joseph Famerée (dir.)

Larticle de Catherine Henry est accessible en ligne dans son intégralité et propose des pistes de réflexion très intéressantes :

« À la suite de la philosophie grecque, la tradition chrétienne s'est tenue de ce deuxième côté [une pensée essentialiste qui valorise la différence biologique]. En maintenant la différence des sexes dans un carcan biologique, elle a servi la cause des hommes. Néanmoins, en accordant aux femmes comme aux hommes le statut d'enfants de Dieu, le christianisme a été un vecteur d'émancipation. Un travail de purification de la mémoire s'impose donc en même temps qu'une mise à profit de l'éclairage dialectique que permet l'étude des genres (gender studies) contemporaine qui souligne la double appartenance des hommes et des femmes à une spécificité en même temps qu'à une universalité de la condition humaine. »

Cette liste de lectures est proposée par Sylvie de Chalus


Share

Ajouter un commentaire