Tiens, tiens…. Rome laisse parler des femmes

Anne Soupa
12 mai 2015

Comme le dit l’article Les femmes revendiquent leur place au sein de l'Eglise publié sur le site de Radio Vatican le 6 mai dernier , la voix des femmes a résonné ce 28 avril à l’Université pontificale Antonianum (lieu de formation en théologie des membres de la famille franciscaine), la seule à être dirigée par une femme, une religieuse franciscaine. L’initiative n’en revient donc pas directement aux services du Vatican, mais le ras le bol des femmes se rapproche des balcons pontificaux.

Ces femmes et ces hommes qui ont pris la parole demandent des changements dont le Comité de la jupe s’est souvent fait l’écho : ils veulent que l’on parle des femmes et non de « la femme », notion surplombante et idéale ; ils refusent de considérer plus longtemps les femmes comme un objet d’études ; et enfin ils font des propositions concrètes qui sont autant de suggestions proposées de longue date par le Comité de la jupe.

Personnellement, j’ai la satisfaction de retrouver une demande, symboliquement forte, que je n’ai cessé de formuler à chaque fois que la parole m’a été donnée : que ce soit une femme qui prêche la retraite de carême au pape. Affaire à suivre ! Ne baissons pas la garde, les résistances seront encore nombreuses.

Anne Soupa

 

http://fr.radiovaticana.va/news/2015/05/06/les_femmes_revendiquent_leur_place_au_sein_de_leglise/1142210

 
 
 
Crédit photo: 
Mariana Colotto
Share

Ajouter un commentaire