Pas dupe, Thérèse!

Comité de la Jupe

y1pTqDd8zDLi2k_iw-7DctjhBXdprLePWRvCTvklO6SI9N8p5iRYeyE-hvamN7eqDSq55xD7E3j_-0 "Ah ! les pauvres femmes, comme elles sont méprisées !…
Cependant elles aiment le Bon Dieu en bien plus grand nombre que les hommes et pendant la Passion de Notre-Seigneur, les femmes eurent plus de courage que les apôtres, puisqu’elles bravèrent les insultes des soldats et osèrent essuyer la Face adorable de Jésus…

C’est sans doute pour cela qu’Il permet que le mépris soit leur partage sur la terre, puisqu’Il l’a choisi pour Lui-même…

Au Ciel, Il saura bien montrer que ses pensées ne sont pas celles des hommes, car alors les dernières seront les premières
Plus d’une fois pendant le voyage, je n’ai pas eu la patience d’attendre le Ciel pour être la première…"

Des  Manuscrits autobiographiques de  Sainte  Thérèse  de  l'Enfant  Jésus

(Manuscrit  A  - Après la grâce de Noël – Voyage à Rome)

Share

Ajouter un commentaire