Parole de femme (1) Claire d'Assise

Comité de la Jupe

Sainte-Claire-d-Assise

... de Claire d'Assise à Agnès de Prague...

"Pour que vivante tu confesses le Seigneur..."

"Mais parce que notre chair n'est pas une chair de bronze et parce que notre force n'est pas la force de la pierre, que bien au contraire, nous sommes fragiles et enclines à toutes les faiblesses corporelles, très chère, je te prie et je te demande dans le Seigneur de te détourner sagement et discrètement d'une certaine austérité dans l'abstinence, indiscrète et impossible, que j'ai appris que tu avais entreprise, pour que vivante tu confesses le Seigneur, que tu rendes au Seigneur un hommage raisonnable et ton sacrifice toujours assaisonné de sel."

3ème Lettre, 1238
Claire et Agnès, la soeur du roi de Bohème, étaient amies et correspondaient. Nous possèdons quatre lettres de Claire;  elle s'y montre déterminée, capable de résistance pour garder le privilège de la pauvreté. Ici, nous la découvrons sensible, persuasive, riche de ses faiblesses, digne sujette de son corps, vivante, en somme.
Claire est la première femme à avoir composé une Règle monastique pour les femmes, approuvée vers 1252, sous le couvert de François (plus facile à faire accepter, sous un tel patronage) et joliment appelée "forme de vie".

Share

Ajouter un commentaire