Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin !

LIGUE DES DROITS DE L'HOMME SECTION PARAY LE MONIAL
21/10/2016

Les mouvements masculinistes ont de plus en plus de visibilité, et au sein même de l'Église. Depuis l'année 2009 déjà, le diocèse d'Autun organise un pèlerinage réservé aux hommes, le pèlerinage Saint Joseph1. Dans ce même diocèse toujours, c'est aujourd'hui la communauté de l'Emmanuel qui ouvre ses portes aux tenants du masculinisme en organisant, du 20 au 23 octobre 2016, un camp Optimum2. Ce camp est annoncé, de façon plus qu'engageante, sur le site des sanctuaires de Paray : « Ce Camp Optimum est une quête de quatre jours à la découverte de votre cœur d'homme.Il peut changer votre vie. Venez explorer, sous le regard de Dieu, la grandeur et la beauté de votre vocation masculine ! »3

On reste confondu devant certaines analyses ou témoignages. Ainsi quand le site rapporte les propos de « l’évêque de Phoenix qui présente Jésus comme modèle de masculinité aux hommes de son diocèse. Modèle d’humanité, bien sûr, mais aussi modèle de virilité. » Et déclare l'évêque : « "Ecce homo" » est aussi "Ecce vir" » ! Mais tout cela ne prêterait qu'à rire, finalement, s'il ne se cachait pas derrière ce ressenti grossier une idéologie qui suinte le machisme et surtout fleure la violence à plein nez. Idéologie nettement présentée dans l'ouvrage de l'américain John Eldredge, Indomptable – les secrets de l’âme masculine (éd. Farel, 2005) sur lequel s'appuient les organisateurs du camp Optimum.

La section de Paray-le-Monial de la Ligue des Droits de l’Homme a souhaité nous alerter. Voici son communiqué.

Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin !

Après le Parcours « Homosexualité »4 en août, l’Emmanuel-Manif Pour Tous organise à Paray-le-Monial entre le 20 et le 24 octobre un Camp Optimum – Camp « pour rendre les hommes meilleurs ». À écouter les vidéos enregistrées sur You Tube par leur fondateur Dominique Rey, évêque de Toulon-Fréjus (Sauvage au Cœur) et un animateur, l’abbé Philippe de Maistre (La Voix du père), on comprend qu'on assiste à une double entreprise : la re-virilisation des hommes et la soumission des femmes.

Le féminisme est en effet considéré comme responsable, avec mai 68, d’une perte d’autorité des hommes transformés en « softies »: « L’homme mou, le softy n’est pas seulement un partenaire sans vigueur pour la femme mais il est socialement frappé d’une série de stérilités ; de lui n’émane aucune énergie, nulle vitalité, nulle innovation. » (D. Rey).

Pour retrouver l’authenticité masculine, le Camp Optimum propose donc des exercices de re-virilisation pour faire de l'homme un « aventurier » capable de tout quitter, un « combattant » qui va « prendre les armes pour défendre le royaume de Dieu » et un conquérant (D. Rey). Les exercices concernent le relookage physique grâce à la pratique de sports virils (motos, escalade...) et vestimentaire (blousons…) ainsi que l’adoption de comportements d’autorité pour répondre à la définition de l’abbé de Maistre : « Tu es grand, tu es fort, tu es poilu, tu es un mec, un vrai. » En regard, l’identité féminine est réduite à la séduction et au maternage. La femme n’a accès ni à la contraception ni au travail.

La section de Paray-le-Monial de la Ligue des Droits de l’Homme exprime donc sa plus vive indignation face à un obscurantisme violemment sexiste et antiféministe qui remet en question tous les acquis qui ont construit peu à peu l’émancipation des femmes au XXe siècle à travers les principes d’égalité des droits et de parité :

La section de Paray-le-Monial de la Ligue des Droits de l’Homme attire l’attention des citoyens sur la diffusion de livres de propagande tels que Marie-toi et sois soumise de Costanza Miriano (éd. Le Centurion, 2015) et Cessez de nous libérer d’Anne Brassié et Stéphanie Bignon (éd. Via Romana, 2014). Elle met en garde les parents d’élèves contre l’association Teenstar qui diffuse de telles idées dans les écoles privées catholiques (LDH Paray, Le Journal de Saône-et-Loire, 1/10/2016). Enfin, elle exhorte les citoyens à refuser la manipulation par la diffusion d’une idéologie fondée sur l’inégalité des genres, l’homophobie, la xénophobie, le racisme, ensemble de discriminations profondément dégradantes.

Communiqué LDH – Section de Paray-le-Monial – 4 octobre 2016

La section de Paray-le-Monial de la Ligue des Droits de l’Homme est engagée contre les violences faites aux femmes, pour le remboursement complet de la contraception, le développement de services hospitaliers pratiquant l’IVG, l’orientation des filles dans toutes les filières, leur accès à tous les métiers et niveaux de responsabilités, l’égalité des salaires et la parité aux élections.

1Cf. http://www.pelerinage-saint-joseph71.fr/

2Cf. http://campoptimum.com/

3Cf. http://www.sacrecoeur-paray.org/agenda/

4CF. http://www.emmanuel.info/agenda/parcours-homosexualite/

Share

Commentaires

Auteur du commentaire: 
Nicolas
Bonjour, Je vous l'assure, ayant participé à l'un de ces camps, le suffixe -iste de votre qualificatif "masculiniste" ne convient vraiment pas. Aucune idéologie ou revendication dans ces mouvements. Vous dénoncez par ailleurs "une idéologie qui suinte le machisme et surtout fleure la violence à plein nez" : alors qu'il s'agit exactement de l'inverse. Le machisme est l'utilisation brutale de la force, pour dominer. Bien au contraire, les enseignements dispensés rappellent que l'homme doit mettre sa force, son énergie, au service de l'amour, du don de soi.

Auteur du commentaire: 
Raphaël
Complètement à côté de la plaque cet article... Pour se rendre compte de ce que j'avance, j'invite les hommes de la Ligue des droits de l'Homme de Paray-le-Monial à s'inscrire au prochain camp Optimum qui aura lieu à Autrans 400 places dispo, venez nombreux ! http://campoptimum.com

Auteur du commentaire: 
Charlotte
Vous êtes ridicules.

Auteur du commentaire: 
did
L'idéologie dominante aurait elle peur de devenir ringarde? Lorsqu'une vague a épuisée son énergie, une autre prend le relais et  submerge ce qu'il en reste.  

Auteur du commentaire: 
MARTIN
Merci de nous donner ces informations.

Auteur du commentaire: 
Emmanuel Dubois Dunilac
Bonjour, (Pas de signature d'article). (Je note que vous vous dites catholique). Je suis attristé devant autant de contre vérité énoncé, de mélange et d’approximation en tous genre. Bref vraiment triste. J'ai lu le livre de John Eldrege et j'ai participé au premier camp de la Sainte Baume. Vous êtes à milles lieux de la plus petite parcelle de vérité dans cet article. Mais bon c'est normal vous êtes dans votre rôle. N'oubliez pas que le christianisme à fait plus pour l'évolution des sociétés et des femmes dans toutes l'histoire que toutes autres organisations ou associations. Mais là il faut avoir une certaine honnêteté intellectuel pour le reconnaître. Après lecture de cet article permettez moi d'en douter. Ce qui pourrai être intéressant pour vous par exemple puisque vous voulez pourfendre le »macho » et le « rétrograde » c'est de réaliser une enquête sur l'islam en France et ce que disent par exemple les imams sur la place de la femme, tant du point de vue publique que privé. Là ainsi pas besoin de falsifier la vérité pour écrire un belle article avec un vrai sujet !!! Ici le courage est nécessaire. Dubois Dunilac Emmanuel Ps: comme vous avez partagé cet article sur facebook, je me suis permit d'en poster un commentaire de même.

Auteur du commentaire: 
Michelle
Cela fait une bonne dizaine d'années que nombre de femmes et de féministes tirent les sonnettes sur les ravages du masculinisme, considérables au Québec, par exemple, où les masculinistes sont parvenus à faire "admettre" à l'opinion publique que petits garçons peuvent être génés par la réussite scolaire des filles, et à encombrer les tribunaux de demandes abusives en tant que pères séparés(l'un d'eux avait exigé une ordonnance interdisant à une mère d'allaiter son enfant parce que cela empêcherait la garde alternée!). Aux USA, cela fait longtemps qu'il existe des groupes de "revirilisation", qui vont en pleine forêt implorer les mannes de leurs pères de les faire redevenir des Hommes, des vrais..il s'agit d'une génération qui n'a pas combattu au Viet-Nam/ ou été en objection de conscience, c'est à dire n'a pas eu à réfléchir sur ce qu'impliquait la notion de "virilité" obligatoire. Tous ces hommes ont compris que le discours qui marche actuellement est le discours victimaire, et se déresponsabilisent de leurs actes et de leur mal-être pour rendre une fois de plus les femmes responsables....Si les mouvements de Libération des Femmes français sont issus de mai 68,pendant la durée du mouvement , les femmes ont eu bien du mal à faire entendre leurs revendications et leurs déceptions. Par ailleurs, l'ignorance abyssale de ces mouvances concernant ce qu'a été vraiment Mai 68, c'est à dire une des plus grandes grèves ouvrières du 20éme siécle, où les ouvrières ont jué un grand rôle, les conduit à se construire sur des caricatures. Les ouvriers en grève de Renault_Billancourt n'étaient pas des ramollos, mais cela ne les intéresse pas....

Ajouter un commentaire