Monica Jimenez de la Jara, ambassadrice au Saint Siège

Anne-Joëlle Philippart

Monica Jimenez de la Jara est actuellement ambassadrice du Chili près le Saint-Siège. Plusieurs fonctions antérieures lui ont permis de démontrer son expertise, ses compétences de leader et la force de son caractère. Elle a été recteur de l’Université catholique de Temuco, ministre de l’Éducation au Chili et membre du Conseil pontifical Justice et Paix.

Dans l’article ci-joint, elle nous dévoile quelques unes de ses convictions profondes et appelle les femmes à oser davantage. Elle les appelle à développer une plus grande confiance en elles, à déconstruire et rejeter les stéréotypes sexistes qui ont tant nui à leur carrière en les poussant dans des fonctions de seconde zone.

Pour elle, dans un monde où les femmes représentent la moitié de l’humanité, il est impératif que les hommes s’investissent avec les femmes dans la sphère familiale et que les femmes partagent avec eux l’espace public, les rôles dans la Cité et, évidemment, dans l’Église. Pour y arriver, les femmes doivent se soutenir mutuellement.

Elle nous donne ensuite une série d’exemples de réussites au féminin qui doivent être comme des preuves vivantes de la grande compétence des femmes dans des positions traditionnellement réservées aux hommes.

Les progrès que la société a permis de faire aux femmes doivent pousser l’Église à lui emboiter le pas pour en rester un acteur crédible.

Comme pour appuyer ses idées, elle nous parle enfin de la conférence qu’elle organise ce 28 avril 2015 à Rome avec Sr Mary Malone, recteur de l’université pontificale Antonianum. L’objectif y sera de faire le point sur les perspectives futures des femmes dans l’Église.

Lire la version complète de l’article

Share

Ajouter un commentaire