Femme et garde suisse, pourquoi pas?

Comité de la Jupe

L’ouverture de la Garde suisse pontificale aux femmes est envisageable. C’est du moins ce qu’a affirmé le commandant de l’armée du plus petit Etat du monde, pourtant exclusivement masculine depuis sa fondation en 1506. “Selon moi c’est possible et, personnellement, je peux imaginer cela pour une tâche ou l’autre“, a ainsi répondu le nouveau commandant dans une interview accordée, le 5 mai 2009, une chaîne de télévision italienne. A la veille de la prestation de serment de 32 nouvelles recrues, le commandant Anrig n’a pas caché que l’arrivée de femmes au sein de la garde pourrait poser “quelques problèmes“ mais, en même temps, que “tous les problèmes peuvent être résolus.

Share

Ajouter un commentaire