2011 : concile de laïcs en vue !

Comité de la Jupe

Un concile national des laïques
catholiques américains en 2011...

Les principaux mouvements de réforme de l’Église catholique aux États-Unis sont présentement à organiser un grand rassemblement qui se tiendrait en 2011 sous le titre provisoire de «Concile des catholiques américains».

Des discussions ont commencé et se poursuivent entre les responsables des organisations de réforme avec le plus grand nombre de membres, comme Call to Action (CtA) – Appel à l’Action, Voice of the Faithful (VoTF) – Voix des  Fidèles, et l’Association for the Rights of Catholics in the Church (ARCC) – l’Association pour la défense des droits des catholiques dans l’Église. Les responsables de plusieurs autres organisations importantes de laïques ont aussi participé à ces échanges et ont commencé à consulter leurs membres.

Pris ensemble, les groupes engagés dans ce projet comptent plusieurs dizaines de milliers de membres. L’intérêt particulier de cette initiative vient de son ampleur, car ce pourrait être le plus important mouvement de réforme jamais mis sur pied dans le monde par des laïques. On peut sans doute y voir le signe que l’attrition constante des membres de l’Église touche maintenant des tranches de la population où les fidèles n’acceptent pas de quitter l’Église sans faire entendre leurs voix et sans protester contre les orientations que les leaders de l’Église ont données catholicisme.

C’est le président de l’ARCC – l’Association pour la défense des droits des catholiques dans l’Église, le professeur Leonard Swidler, qui s’est fait le promoteur de cette idée d’un Concile national, mais d’autres événements ont contribué à lui donner un élan important. On pense surtout à la visite du pape Benoît XVI en Amérique et aux divisions très profondes qui sont apparues entre les fidèles laïcs et leurs évêques lors de la récente élection à la Présidence des États-Unis.

Dans une lettre circulaire adressée aux membres de l’ARCC, le professeur Swidler écrit : «Le mouvement de réforme de  l’Église catholique en Amérique – dans l’esprit du concile Vatican II – est l’équivalent du ”Grand Bond en avant”, pour reprendre l’expression de Mao. L’ARCC s’emploie depuis plusieurs années à promouvoir l’idée d’un Concile catholique américain rassemblant  les plus importants groupes de réforme afin de faire avancer leur programme d’action. Le projet du «Grand Bond en avant» est maintenant lancé. Les plus importantes organisations catholiques américaines de réforme – Call to Action et Voice of the Faithful - ont accepté ce projet. C’est le cas aussi de l’ARCC et d’autres groupes.

Le professeur Swidler rapporte qu’on s’est entendu sur quatre points lors des échanges intervenus avec les équipes de direction des groupes de réforme. Ces quatre points sont :

Les ressources de base du Concile catholique américain seront les documents de Vatican II ainsi que les travaux et documents de la session tenue en 1976 par le mouvement Call to Action à l’invitation du Conseil national des évêques américains et avec la participation d’un très grand nombre de laïques, de religieuses, de religieux et de prêtres.

Le thème central sera la gouvernance de l’Église. Aucun des différents objectifs des organisations pour la réforme de l’Église catholique ne pourra être atteint sans la mise en place d’une structure organisationnelle appropriée pour atteindre ces objectifs. Dans cette optique,  on doit travailler – et c’est le minimum requis – à l’instauration  de structures décisionnelles fondées sur les principes démocratiques de la responsabilité et de la reddition de comptes aux membres, de la transparence, de la représentativité et des règles de droit.

Tout sera mis en oeuvre pour obtenir les idées et suggestions de toutes les classes de catholiques aux États-Unis. Les moyens utilisés pour atteindre cet objectif et sur lesquels ont s’est entendu comprennent les audiences publiques (comme en 1976), les contacts avec les organisations paroissiales, ainsi qu’avec les organisations de laïques, de religieux et de religieuses, et de prêtres, l’internet et les autres moyens électroniques. Toute suggestion concrète qui pourra nous être faite sera bienvenue.

Le but initial du projet est de réunir des milliers de délégués élus et de catholiques intéressés de toutes les parties du pays pour un Concile catholique américain en 2011.

Le projet devrait intéresser les catholiques australiens car, suite à une pétition signée par 17000 personnes, Frank Purcell, un des organisateurs de cette pétition, a demandé aux évêques australiens de convoquer un Synode de l’Église catholique australienne.

http://www.catholica.com.au/breakingnews/025_bn_231108.php

(Traduction : Réjean Plamondon)

Share

Ajouter un commentaire